Julien Dirtycool

Spécialités

  • Tatouage Cartoon
  • Tatouage Graphique
  • Tatouage New School
  • Tatouage Noir et gris
  • Tatouage Réaliste
  • Tatouage Traditionnel

Studio

Prendre rendez vousCliquez ici

Sa bio

Julien Dirtycooltatoueur à Avignon. Arrivé dans le Sud de la France en 84, il n’est pas né dans le Vaucluse, mais il y a grandi.  Et aujoud'hui il y vit.

 

Une passion du tatouage depuis l’enfance

La découverte d’une sirène tout en couleur tatouée sur l’épaule d’un gros monsieur a déclenché la passion de Julien pour le tatouage. Il avait à peine neuf ans. "moi aussi je serai tatoué quand je serai grand, c’est cool c’est comme un dessin animé vivant. C’était sûrement un tattoo pourri mais j’ai adoré." Il commence le dessin à ce moment là.

 

Ses premiers tatouages

"Je me les suis fait en classe avec un rotring, les trois points de mort aux vaches", puis il a enchaîné sur un motif en couleur sur l’avant-bras avec une bousille cette fois…
En 1997, à 18 ans, il fonce chez un tatoueur, un vrai. Avec un dermographe et des aiguilles. David Coste, du collectif Graphicaderme à Orange, le baptise. Une "tank girl" sur le ventre. A l’époque, il fallait venir avec son propre rouleau de sopalin.

 

Sa vocation pour le métier de tatoueur

En 1999, il passe chez Graphicaderme à Avignon où il rencontre  Stéphane Chaudesaigues. Il lui parle de son métier et sa vison de l’univers du tatouage et insuffle chez Julien l’idée de passer de tatoué à tatoueur. Mais, la peur de perdre sa passion en se professionnalisant et sa vocation d’aider les autres poussent notre passionné à repousser cette idée. Il fait donc carrière dans le médico-social, pendant 15 ans. Et vit, à côté, sa passion pour le tattoo et continue à dessiner.

 

Un virage dans sa vie : ses trente ans

Encouragé par sa chérie, il décide de se former au métier de tatoueur en parallèle de son emploi. Le soir, pendant ses jours de congés, des heures durant, il s’entraine sur de la peau synthétique. Puis, dans un salon de tatouage, qui accepte de l’accueillir, il tatoue des amis, de la famille et observe le travail des autres tatoueurs.
Et puis juin 2014, il rencontre Steven Chaudesaigues par une connaissance commune. L’enseigne Graphicaderme est à la recherche d'un tatoueur. Une opportunité de rêve. Quelques mois plus tard, il intègre le staff à Avignon.

 

Son style de tatouage

Julien Dirtycool, affectionne le style chicanos. Un tatouage qui mixe réalisme et new shool en noir et gris. Il réalise des tatouages féminins et ornementaux comme personne. En couleur ou en noir et gris selon votre projet tattoo.  Musicien, il aime aussi les compositions de l’univers punk, rock, trash. Dans tous les cas, un tatoueur qui saura être à votre écoute et mettre sa créativité au service de votre tatouage.

En savoir plus

Laisser un avis