Graphicaderme était au Paris Tattoo Ink 2017

Le 03/10/2017 | Mis à jour le 12/10/2017 Tatoueurs : Barbara Rosendo, Pierre-Gilles Romieu, Stéphane Chaudesaigues, Steven Chaudesaigues

Stéphane et Steven Chaudesaigues, Barbara Rosendo, Pierre-Gilles Romieu : quelques-unes des figures historiques des studios de tatouage Graphicaderme ont participé au 1er Paris Tattoo Ink les 9 et 10 septembre 2017. Notre collectif vous ramène sur les lieux.

Le tatouage s’invite chez la Compagnie des Bateaux-mouches parisiens

Jamais 2 sans 3 : après avoir participé au Cantal Ink 2017 – événement dont l’édition 2018 n’aura pas lieu – et, quelques jours plus tard, au Corsair Tattoo Ink de Saint-Malo, le collectif Graphicaderme s’est donné rendez-vous pour une 3ème rencontre tatouage et estivale. Son nom ? Le Paris Tattoo Ink, événement orchestré par Bernard Soufflet dans un cadre exceptionnel : la Compagnie des Bateaux-mouches parisiens…

Stéphane Chaudesaigues, Steven Chaudesaigues, Barbara Rosendo et Pierre-Gilles Romieu

Pour cette 1ère édition, à chaque péniche son stand Graphicaderme. Le premier, floqué du drapeau de notre studio de tatouage à Chaudes-Aigues, abritait les bien-nommés Chaudesaigues : Stéphane, le père, et Steven, le fils. Le second, paré pour sa part des couleurs de notre studio de tatouage à Paris La Bête Humaine, était l’antre de Barbara Rosendo et Pierre-Gilles Romieu, qui tatouaient en quelque sorte à domicile.

Graphicaderme couronné dans les concours tattoo

Portraits réalistes, compos couleurs, bras biomécaniques et hommages à la culture pop : en matière d’encrage, le week-end fut riche pour notre collectif. Le point d’orgue ? 3 prix récoltés par Pierre-Gilles Romieu et Barbara Rosendo à l’issue des concours de tatouage. "Ici, c’est Paris", auraient presque pu entonner nos lauréats…

Vous avez raté l’événement ? Graphicaderme vous propose une séance de rattrapage en vidéos et en photos !

Paris Tattoo Ink : épisode 1

Paris Tattoo Ink : épisode 2

Paris Tattoo Ink : épisode 3

Vidéos : EMBLEM Production

Photos : Jean-Marc David Photography

Laisser un avis